Opéra Palais Garnier

Plongez-vous dans le luxe somptueux parisien avec un circuit autoguidé du Palais Garnier. Cet opéra emblématique est célèbre pour avoir servi de décor au roman de Gaston Leroux en 1910, Le fantôme de l’Opéra, et ensuite de son adaptation musicale d’Andrew Lloyd Webber. Associant plusieurs détails architecturaux, ce bâtiment somptueux incarne la grandeur de la France et constitue un antre spirituel important des riches traditions de la danse, de la musique et du théâtre du pays. Au cours de votre visite, vous pourrez parcourir les différentes parties du bâtiment, dont la Rotonde des Abonnés, le Bassin de la Pythie, le Grand Escalier, le Grand Foyer, l’Avant-Foyer, les Salons de la lune et du soleil, la Rotonde du Glacier et la collection de tapisseries. Vous pourrez également visiter la bibliothèque-musée de l’Opéra de Paris et vous aurez l’accès à toute exposition temporaire sans aucun frais supplémentaire.

Afficher plus d'informations    Masquer les informations   

À propos du Palais Garnier

Le Palais Garnier a été achevé en 1875 pour accueillir l’Opéra de Paris. L’architecte Charles Garnier l’a dessiné dans le style « Napoléon III » bien qu’il se soit fortement inspiré du style baroque, renaissance et Palladio. Les décorations luxueuses font du Palais Garnier un spectacle à voir avec des statues très précises, des mosaïques recherchées, de grandes peintures à l’huile, des lustres étincelants, de larges escaliers, une moquette somptueuse et des détails dorés. L’ensemble est impressionnant. En tant que l’une des créations les plus somptueuses et onéreuses du Second Empire français, il a inspiré plusieurs opéras, du Brésil à l’Ukraine.

À voir

Les circuits autoguidés du Palais Garnier proposent un accès aux expositions temporaires et à la bibliothèque-musée de l’Opéra (Bibliothèque nationale de France, collection permanente, modèles, œuvres d'art). Vous pourrez aussi vous délecter à la vue de la chambre circulaire de la Rotonde des Abonnés, du Bassin de la Pythie, du Grand Escalier, du Grand Foyer, de l’Avant-Foyer, des Salons de la lune et du soleil, de la Rotonde du Glacier et des belles tapisseries. L’entrée de la salle de spectacle peut être limitée parfois pour des installations techniques ou des répétitions.

Bon à savoir

Les billets du Palais Garnier achetés sur ce site Web doivent être échangés au centre d’information de Big Bus Tours avant la visite du Palais Garnier. Le centre se trouve à quelques pas, au 11 avenue de l'Opéra ; il est ouvert tous les jours, de 9h30 à 19h30. L’accès au Palais Garnier est gratuit pour les visiteurs de moins de 12 ans. Le Palais Garnier est ouvert tous les jours de 10h à 17h ; la dernière entrée est à 16h. Les audioguides peuvent être loués à 5,00 € chacun.

Admission gratuite

L’admission au Palais Garnier est gratuite pour les enfants de moins de 12 ans, les visiteurs handicapés et un accompagnateur, les détenteurs de la carte Pass'Jeunes, les détenteurs de la carte AROP, les détenteurs d’une carte de la Bibliothèque nationale de France, les détenteurs de la carte Culture (+1 accompagnateur), les professionnels accrédités du tourisme (comme les guides et les conférenciers), les visiteurs ayant des pièces d’identité de l’office du tourisme français, et les étudiants de l’École du Louvre ou du Collège d’architecture.

Expositions temporaires

Les billets permettent aussi d’accéder aux expositions temporaires. Les précédentes expositions ont offert un aperçu fascinant de différents thèmes et sujets dont « Bakst : des Ballets russes à la haute couture », « Mozart, une passion française », « Chorégraphes américains à l’Opéra de Paris » et « Picasso et la danse ».

Le fantôme de l’Opéra

Le célèbre roman de 1909 de Gaston Leroux sur l’énigmatique fantôme se déroule au Palais Garnier. Leroux s’intéressait à la présente d’un fantôme à l’opéra et a mentionné ses recherches sur les mystères du bâtiment dans le prologue de son roman. Leroux s’en est tenu à ses affirmations et la plupart des preuves qu'il a apporté de l’existence d'un fantôme restent encore inexpliquées. Le lac souterrain par contre a une base historique. Après des essais infructueux de drainage des fondations du bâtiment pendant la construction, l’architecte Charles Garnier a conçu une énorme citerne souterraine pour diminuer la pression de la nappe phréatique externe. La citerne sert aussi de réservoir d’eau en cas d’incendie et continue à servir à la formation des pompiers à ce jour.